le rap le plus long du monde

Evidemment, les rencontres sont essentielles. Mais elles ne deviennent vraiment importantes que lorsqu’on prend la peine de les construire, au fil du temps. On a croisé D’ de Kabal, à la scène ou à la ville, depuis longtemps déjà, à Montreuil, Bobigny, Minneapolis ou Paris, et on se réjouit de l’invit’ pour ce Rap le […]

feuilleton(s) sur le web chez publie.net

En plus des flux auxquels on s’abonne, voici un nouveau feuilleton, un objet qui peut se lire en continu ou hors ligne, s’imprimer pour diffusion, se répercuter dans les blogs, sorte de publication à l’objet presque indéfini, qui s’improvise au fil des pages et des collaborations. Prochain épisode dimanche 20 février…

la langue de tous

Reçu aujourd’hui quelques questions d’un étudiant de Poitiers, à propos de son mémoire de fin d’études. Quelle différence fais-tu, me demande-t-il, entre “être improvisateur” et “improviser”  ? Question moins étrange qu’elle ne le semble, tant l’accent est mis, dans le travail que nous faisons au CFMI, sur la conduite d’un discours, et le choix de ses […]

vendredi 20 novembre : slam et profération à l’Ermitage

Dominique Pifarély Trio, D’ de Kabal et Pierre Baux, le 20 novembre 2009 Crise sociale énorme faut mettre le paquet. Impossibilité de pouvoir vivre. On déplie le matelas. On baisse les aides. C’est ça la réalité. On déplie le matelas. Ma colère est parvenue à supplanter sa soeur, la Haine, Cette dernière est trop gourmande, […]

village partiel | quelques blogs

On s’interroge, toujours, sur comment les ondes web se propagent, rebondissent, ou s’amortissent pour s’éteindre dans le premier virage. Telle image, tel billet, telle annonce, pour qui, sur combien de temps ? Alors, en explorant le voisinage (si on veut bien considérer qu’il y a tout de même une géographie du web, avec ses chemins et […]

traversée du corps

Ernesto était censé ne pas savoir encore lire à ce moment-là de sa vie et pourtant il disait qu’il avait lu quelque chose du livre brûlé. Comme ça, il disait, sans y penser et même sans le savoir qu’il le faisait, et puis qu’ensuite eh bien qu’ensuite, il ne s’était plus rien demandé ni s’il […]

images et sons, retours slamés

Les buveurs d’Holbein remplissent leurs coupes avec une sorte de fureur pour écarter l’idée de la Mort, qui, invisible pour eux, leur sert d’échanson. Les mauvais riches d’aujourd’hui demandent des fortifications et des canons pour écarter l’idée d’une jacquerie, que l’art leur montre travaillant dans l’ombre, en détail, en attendant le moment de fondre sur […]

divan orchestra : bien plus loin que les frontières qu’ils nous tracent

Einen Stiefelvoll Hirn / in den Regen gestellt : / es wird ein Gehn sein, / ein grosses, / weit über die Grenzen, / die sie uns ziehn. Une bottée de cerveau / placée sous la pluie : / il y aura une marche, longue, / bien plus loin que les frontières / qu’ils nous tracent. Paul […]

la parole, la musica

Rare de pouvoir faire que s’enchevêtrent, s’embrassent, se confrontent ces deux paroles, celle du poète et celle du musicien, dans une relation libre, qui permette le discours de chacun sans renoncer à rien de sa propre autonomie. Pour le musicien, toujours cette équation : comment redire ce qu’il fabrique quotidiennement, de sons, de rythmes, de phrases, […]

pour (ré)inaugurer nos pensées (rêveries) sur la musique

Sur mon 1er site, on trouvait une page de textes et de liens, réflexions sur la musique, la politique, quelques événements… Ce blog, tracé en parallèle au nouveau site, vient en écho, avec l’envie d’y retrouver certains porteurs d’exigence, qu’on invitera ou citera ici. Ce texte de Célestin Deliège nous revient en mémoire à la […]