Asian Fields Variations à Poitiers

Spring Roll avec Dominique Pifarély

Dimanche 28 mai, 20h30, 19 rue Paul Fort (Paris)

Le 28 mai, Dominique Pifarély sera l’invité de Spring Roll au 19PaulFort. Formes et vocabulaire travaillés , richesse et variété des timbres, intrication subtile des modes de jeu : le groupe de Sylvaine Hélary est l’une des choses les plus originales que nous ayons entendues ces dernières années.

Spring Roll, c’est :

  • Sylvaine Hélary, flûtes traversières, voix, composition
  • Antonin Rayon, piano, synthétiseur Moog, composition
  • Hugues Mayot, saxophone ténor, clarinette
  • Sylvain Lemêtre, vibraphone, percussions, métaux

Sclavis/Pifarély/Courtois | nouvel album + tournée

Le 17 mars sort le nouvel album “Asian fieds variations” du trio formé par Louis Sclavis, Dominique Pifarély et Vincent Courtois, et débute une tournée de 11 concerts organisée par l’Europajazz.

Paysages de nos larmes, reprise à Paris

En mars, reprise à Paris (Tarmac) et à Amiens. Plus de détails…

Apnées à Suresnes

Apnées

Spectacle de Dominique Pifarély (France, violon, traitement numérique temps réel),  Michele Rabbia (Italie, percussions, traitement numérique temps réel), et Philippe De Jonckheere (France, images, traitement numérique temps réel)

Le 7 février 2017 à 20h à la médiathèque de Suresnes, 5 rue Ledru-Rollin à Suresnes

(Transilien : Lignes L et U, arrêt Suresnes-Mont-Valérien, Tramway : T2, arrêt Belvédère ou Suresnes-Longchamp, Bus : lignes 144 (arrêt Pagès), 244, 241 (Suresnes-Longchamp), 175 (Nieuport), Tel. : 01 41 18 16 69)


Sur scène la rencontre toujours fructueuse, toujours surprenante, jamais sage et jamais écrite d’avance, de Dominique Pifarély et Michele Rabbia, l’un joue du violon comme personne et personne qui essaierait, et retraite numériquement en direct les sons qu’il en tire en orfèvre du truc, l’autre fait la même chose avec un set de percussions qui comprend un tom basse, des symbales déchiquetées, et une multitude de petits objets trouvés en chemin, qu’il effleure, qu’il caresse, qu’il déchire, et pareillement retraite tout cela numériquement en direct, les deux musiciens se rejoignant dans un espace tiers dans lequel bien malin serait celui qui pourrait dire qui produit tel son et qui le modifie, à certaines de leurs expressions de surprise en concert, on comprend qu’eux-mêmes n’en sont pas toujours très sûrs, mais toujours réjouis, derrière eux un écran sur lequel sont projetées des images vidéos essentiellement produites par photographies, sorte de caméra du pauvre, animation, stop motion, time lapse, ellipses flagrantes, d’autres moins mais tout aussi coupables, mouvements de caméras énervés sur images fixes et placides, superpositions d’images à tout va, le tout mélangé et cuisiné sur place devant vous, sous vos yeux ébahis, pendant qu’on vous divertit les oreilles.

Apnées est la mise en commun irrespirable de nos rêves et de nos actes manqués, images silencieuses qui crient, et musiciens qui jouent dans le noir. On retient le souffle des spectateurs et on leur fait faire rêves paradoxaux et cauchemars doux, une expérience unique dont on ne ressort pas pareil que quand on est entré, sinon à quoi cela servirait d’aller au spectacle, de sortir de “chez soi”.

Philippe De Jonckheere

Poros éditions sur Bandcamp !

poros_logo_rouge_fondblanc

Poros éditions disponible en ligne


Tout le catalogue Poros éditions, label d’Archipels-Cie Dominique Pifarély, est désormais disponible en téléchargement ou en achat groupé (CD + version numérique + streaming illimité) sur Bandcamp.

Les 2 albums de l’ensemble Dédales, “Nommer chaque chose à part” et “Time geography” ; les 3 disques témoignant du travail à partir de textes chantés ou parlés, “Peur” avec François Bon, “Prendre corps” sur Guérasim Luca avec Violaine Schwartz, “Impromptu” sur Jacques Dupin, André du Bouchet et Paul Celan, en compagnie de François Couturier et Dominique Visse ; et le trio de Dominique Pifarély.

S’y ajoutent 2 raretés : un disque du trio Levallet/Marais/Pifarély, “Instants retrouvés”, de 2005 et jamais distribué, ainsi que la réédition numérique d’un disque paru en 1993, “Oblique”, où l’on retrouve François Couturier, Joël Allouche, Riccardo del Fra, ainsi que Louis Sclavis et Yves Robert.

On peut toujours accéder à l’ensemble des enregistrements (ECM et Poros éditions) en cliquant sur le menu “Music” du site, ou bien directement sur la page Bandcamp de Poros éditions.

Après la parution récente de “Tracé provisoire” et de “Time before and Time after” sur ECM, une bonne occasion de se replonger dans le parcours discographique de Dominique Pifarély…

Dominique Pifarély Quartet Live in Berlin, video

Dominique Pifarély Quartet was on june 1st at the Jazzdor Berlin 2016. Watch now the full concert (4 videos) :

Automne

Quelques rendez-vous d’automne :


Au mois d’octobre, Archipels-Cie Dominique Pifarély sera partenaire de la reprise, du 6 au 16, de “Paysages de nos larmes” au Théâtre Tournesol à Beyrouth, avec le Collectif Kahraba et la compagnie Extra Muros.DSC06835 - copie

Puis Dominique Pifarély se produira le 27 au festival de Seixal (Portugal) avec Hugo Carvailhais.


En novembre, à nouveau “Paysage de nos larmes” le 4 au Théâtre des Quatre Saisons à Gradignan.

Le quartette de Dominique fera ensuite l’ouverture de Parmajazz Frontiere Festival le 6 novembre.

Dominique Pifarély Quartet © Jean-Baptiste Millot (mention obligatoire)


Le trio Sclavis/Pifarély/Courtois sera le 7 au festival de Nevers, puis les 24 et 25 à Gand et à Brugges.

Sclavis Pifarély Courtois N&B small


En décembre, Daniele Roccato, Michele Rabbia et Dominique Pifarély travailleront à leur nouveau projet, “Requiem”, et se produiront le 10 à Rome et le 11 à Forli.

Pifarély Rabbia Roccato MidQ

 

 

 

 

 

 


 

Concert / projection / performance à La Folie

“Tracé provisoire”, new quartet album on ECM


DPquartet_cover

Release date : 10.06.2016 / ECM 2481

Last year ECM issued Time Before And Time After, Dominique Pifarély’s richly creative solo recital. Now comes Tracé provisoire, a bracing quartet album, which provides a marvellous context for the wider range of the French violinist’s expression. Pifarély, as long-time followers are aware, is a musician who thrives in the unstable territory between improvisation and composition, and his pieces here establish ideas, structural elements and themes which encourage textural, lyrical and abstract improvising to develop in the moment. The interplay amongst the players is dynamic, exploratory and engaging, inspiring Dominique to fine and differentiated soloing. If the line-up of violin, piano, bass and drums appears more ‘jazz-like’ than some of Pifarély’s earlier ensembles, appearances can be deceptive. Jazz is certainly part of the story, but the band scarcely stays in one place long enough to be pigeonholed. The free movement of energy is central to the music, which incorporates group improvising, luminous counterpoint, intense inner pulsations and open, lyrical expanses.

This quartet was founded in the spring of 2014, but Pifarély, bassist Bruno Chevillon and drummer François Merville have been regularly crossing each other’s musical paths for a few decades. The violinist and bassist can be heard together, for instance, on Louis Sclavis’s album Chine, recorded 1987. Chevillon was on board when Pifarély and Sclavis recorded their Acoustic Quartet album for ECM in 1993. Dominique and François Merville played together with Sclavis on the Dans La Nuit project, with music for the silent movie by Charles Vanel (recorded in 2000). Dominique and Bruno played in the French-American quartet Out Of Joint with Tim Berne and Craig Taborn in 2009. The list of cross references goes on and on. Pifarély, Chevillon and Merville are cornerstone players of improvised music in France and they’ve brought new impulses to it, other ways of thinking about freedom and form.

Dominique’s approach to improvising incorporates an awareness of soloistic possibilities for his instrument reaching back to Bach and beyond, even as he perpetually searches for fresh contemporary possibilities, and “discontinuous canons and strange fugues” belong to his music’s formal devices. Bruno Chevillon’s detailed playing makes poetic use of light and shade and texture, befitting a player who counts Pasolini and Scelsi amongst his influences, as well as jazz’s innovators. Merville was a chamber musician firstly, touring with Boulez and the Ensemble InterContemporain in the early 90s, in parallel with improvisational activities, and sensitivity to sound and colour has long been a hallmark of his work, with partners ranging from Martial Solal to African balafon player Moussa Hema.

The Pifarély Quartet is completed by Antonin Rayon, who makes a first appearance on ECM here. Dominique enjoyed listening to Rayon in the Spring Roll band of flute player Sylvaine Hélary, and has since worked alongside him in Marc Ducret’s band. Antonin may be best known as a Hammond organist, but Pifarély puts the focus on his thoughtful and creative piano playing, always at the service of the ensemble sound.

Tracé provisoire was recorded at Studios La Buissonne in the South of France in July 2015.