formes d’une guerre, échos du 3ème volet à l’ENS de Lyon

IMG_2719Pour ce 3ème volet, ou plutôt cette 3ème version, beaucoup de changements. Le plus marquant est l’évolution de la scénographie imaginée par Sébastien Michaud, qui est pour ce projet une manière chaque fois renouvelée d’habiter le lieu. Les dimensions de la salle, les angles de vision, le matériel disponible, et en l’occurrence la découverte ici de panneaux rectangulaires de différentes dimensions, c’est une structure — un peu à la Mondrian… — et sur 2 plans parallèles qui va entrainer le Maître du Désordre, Philippe de Jonckheere, à re-coder presque entièrement la partition photographique… La présence d’enceintes fixes tout le long du gradin donnera à Christophe Hauser la possibilité d’improviser l’espace sonore. Et des mots, des phrases, qui viennent re-nourrir le texte et sa perception. La musique continue de s’improviser, là où le travail de construction se confond avec le discours lui-même.

Ci-dessous, 11’42” de diaporama avec son (extraits), et pendant que les photos chargent, baissez la lumière, mettez un casque ou basculez sur vos enceintes externes et cliquez sur “plein écran”…

photos : Virginie Crouail

One comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.