rythmes scolaires et EAC*

*éducation artistique et culturelle Le 7 octobre dernier, je parlais ici de la manière dont les tutelles, Education nationale et Culture, se préoccupaient des conditions faites aux artistes et formateurs des CFMI, alors même que l'injonction d'utilité leur était faite de plus en plus pressamment, faute d'avoir une idée cohérente,…

l’envol d’Icare

Avec le soutien indéfectible de Jazz à Poitiers, et en partenariat fidèle avec le C.F.M.I. de Poitiers : En première partie, les étudiants de 1ère année du CFMI. Quelle meilleure réponse, on le répète tous les ans, à l'abaissement du désir d'art, de musique, de culture, que le travail de…

le son que nous cherchons

Cette annonce publicitaire dégoutante, depuis quelques jours sur France Inter : l'Education nationale annonce 17000 embauches, pourquoi pas vous ? Mais c'est aussi 16000 postes d'enseignants que l'éducation nationale supprime , on n'en fait pas la publicité. Et ce jeune homme qui pour échapper à un boulot de pion, passe…

mots de l’impro

Mots notés par Damien, étudiant de 1ère année au CFMI de Poitiers, au cours de deux jours d'atelier d'improvisation, comme un inventaire d'appuis possibles pour l'invention : motifs / grave-aigu / phrasé / timbre / hauteur / promenade et en avançant ensemble / demi tons descendants et ascendants / modifier…

Poitiers : faire le joint

En milieu de tournée, l'étape pictave permet de réunir le lointain (le déplacement) et le proche, soit deux temporalités différentes. Cet arrêt permet de faire intervenir Bruno Chevillon, Craig Taborn et Tim Berne sur le terrain de ces musiques à Poitiers, et on ne manquera pas de signaler la présence…

Poitiers improvise

10 ans que je me rends à Mignaloux, banlieue de Poitiers, dans une sorte de baraquement au milieu des bois, pas loin de la route de Limoges. Le Centre de Formation des Musiciens-Intervenants est pourtant sous la double tutelle ministérielle de la Culture et de l'Education Nationale, rattaché à l'UFR…

représentation du silence

Toujours un émerveillement : le visage d'un étudiant, construisant intérieurement l'objet sonore qu'il n'a pas encore joué, qu'il se joue déjà silencieusement, tentant d'en tracer les contours, d'imaginer le geste aussi bien que le son, une concentration qui résonne déjà comme je le regarde (quelques instants plus tôt, le même…