Chemin du théâtre

un songe écarlate

avec Gilles Zæpffel
Gilles Zæpffel à l'Atelier du Plateau

Je ne me souviens plus quand nous nous sommes rencontrés, mais c’était pour un de ses spectacles, “L’ivrogne dans la brousse”, à Bagnolet. Puis nous avons passé des années à aller voir chacun les travaux de l’autre, avec excitation toujours, mais sans que cela nous oblige à quoi que ce soit d’autre que de parler, rêver. Et soudain, c’est arrivé. Une collaboration étroite, féconde, en aller-retour permanent entre élaboration de l’écriture dramatique et construction du discours musical, avec une attention constante portée au temps et au silence.

La première rencontre à la scène eu lieu en 1996, à Beyrouth, où Gilles Zæpffel monte un “Hommage au Grand Théâtre” dans les ruines du centre-ville et du vieux théâtre.

Puis, en 1998, nous imaginons, avec le sculpteur Thierry Dufourmantelle, le spectacle “Nuits guerrières“, qui sera créé à Saïda (sud-Liban) et à la Grande Halle de La Villette, puis donné en tournée dans une quinzaine de théâtres en Ile de France.

Enfin, en 2001, une troisième collaboration, sur une pièce de Matthieu Malgrange, “Aspect extérieur“, montée à l’Atelier du Plateau.

Son : Gilles Zæpffel, dernière de “Nuits guerrières”, Maisons-Alfort, 1999 :

One thought on “Chemin du théâtre

Laisser un commentaire