Dominique Pifarély

Eléments biographiques et discographiques

Dominique Pifarély, violoniste, improvisateur, compositeur, reçoit son premier violon à l’âge de 6 ans. Dans son enfance s’associent l’influence de la musique apprise “d’oreille”, aux côtés de son père, et l’enseignement classique, dans sa transmission la plus vivante ; l’adolescence ajoutera l’ouverture au rock, aux musiques traditionnelles et au jazz, et le goût de l’improvisation qui irrigue et unifie ces pratiques nouvelles.

Dès ses débuts, cette ouverture fera de lui un soliste très sollicité par la scène française (Eddy Louiss, François Jeanneau, Patrice Caratini, Denis Badault, …) et européenne (Mike Westbrook, Matthias Rüegg et le Vienna Art Orchestra, Joachim Kühn, …).

De 1979 à 1990, il se produit en trio aux côtés de Didier Levallet et Gérard Marais. Ses deux premiers quartettes seront illustrés par deux disques, Insula Dulcamara (1988) et Oblique (1992). Dans un compagnonnage régulier avec Louis Sclavis dès 1985, il fonde le Sclavis-Pifarély Acoustic Quartet (avec Bruno Chevillon et Marc Ducret), qui se produira jusqu’en 1997 dans les principaux festivals de jazz européens, ainsi qu’au Canada et au Japon (Acoustic Quartet, ECM, 1993). Puis il entame en 1996 un dialogue avec François Couturier, concrétisé par l’enregistrement de Poros (ECM, 1997), où la musique échappe à toute catégorie, mariant écriture et improvisation.

Parallèlement aux rencontres qui continuent de jalonner son parcours, Dominique Pifarély crée en 2000 sa propre compagnie, Archipels-Cie Dominique Pifarély, qui portera désormais son travail de leader et de compositeur. L’ensemble Dédales réunit 9 musiciens-improvisateurs. Impromptu prolonge le travail commencé avec François Couturier en compagnie du haute-contre Dominique Visse, et marque son attachement à la poésie et la littérature. Il travaille ainsi à des lectures/performances en compagnie de l’écrivain François Bon et des comédiens Violaine Schwartz et Pierre Baux. Il forme en 2007 un trio avec Julien Padovani aux claviers et Eric Groleau à la batterie.En 2010, c’est “Formes d’une guerre” qui voit le jour, spectacle musique/texte/photographie autour du numérique, en compagnie de François Bon, Michele Rabbia et Philippe De Jonckheere. Son travail d’improvisateur est également mis en valeur dans le récital solo, qu’il pratique régulièrement.

A partir de 2013, il continue à se consacrer à l’ensemble Dédales (parution du CD “Time Geography”), pratique avec Vincent Courtois ou Michele Rabbia l’art du duo, et fonde un nouveau quartette composé d’Antonin Rayon (piano), Bruno Chevillon (contrebasse) et François Merville (batterie).

Régulièrement présent sur les scènes européennes, il se produit également aux Etats-Unis, au Canada, au Japon, en Amérique latine, en Inde, au Moyen-Orient ou en Afrique.

Ayant à coeur de transmettre ces pratiques plurielles, il mènera de 1999 à 2012 une activité de formateur au sein du C.F.M.I. de Poitiers, et anime régulièrement stages et master classes.

Biography, discography

Dominique Pifarély modernized jazz violin, combining extraordinary technical skills with an inclusive idea of music-making. He has been soon very in-demand as a straight jazz player, but was soon in some of the more adventurous groups in Europe, too, including Mike Westbrook’s band (On Dukes’ Birthday, hatART) and the Vienna Art Orchestra.

In 1979, he began touring with bassist Didier Levallet and guitarist Gérard Marais as a trio. In the 1980s he began leading his own bands, as can be heard on 2 records, Insula Dulcamara (1988) et Oblique (1992).

In 1985, Pifarély started to work with reedist Louis Sclavis and in 1992, they formed the Sclavis/Pifarély Acoustic Quartet, featuring guitarist Marc Ducret and bassist Bruno Chevillon, and recorded for ECM. In the late 1990s, he started a duo work with pianist François Couturier, and they recorded a prominent album (Poros, ECM, 1997).

In the 2000’s, Dominique Pifarély leads different personal projects. Impromptu is a development of the collaboration with François Couturier, adding counter tenor Dominique Visse and a work on contemporary poetry. He initiated numerous text/music experiences with french writer François Bon and actors Violaine Schwartz and Pierre Baux. The Dédales Ensemble is a acoustic nine piece band. He founded in 2007 a trio with keyboard player Julien Padovani and drummer Eric Groleau.

In his mature style, the classical violin tradition and the swing lessons combine with a contemporary European sonic exploration ; his technical mastery and quick imagination allow him to move seamlessly between these worlds.

Dominique Pifarély is now focusing on the Dédales Ensemble (“Time Geography”, Poros éditions, 2013), plays in duo with Michele Rabbia or Vincent Courtois, and created in 2014 a new quartet with Antonin Rayon (piano), Bruno Chevillon (double bass) and François Merville (drums), and gives solo recitals.

He regularly performs in whole Europe, and has been touring in USA, Canada, Japan, India, Middle East, Latin America or Africa.