Paysages de nos larmes

Un spectacle imaginé, conçu et mis en scène par le marionnettiste Eric Deniaud, du collectif Kahraba à Beyrouth,

avec lequel Archipels-Cie Dominique Pifarély mène un partenariat, en France et au Liban, depuis 2011.


PdnL


« Paysages de nos Larmes » est un conte obscur, un poème tragique, pensé comme une dramaturgie visuelle, travaillé comme une écriture poétique. Il s’agit d’une histoire qui nous est racontée, mais dont le sens nous échappe parfois, parce que c’est comme ça dans la vie, les choses nous échappent, et nous ne les contrôlons plus, ce qui est le cas au Proche-Orient.
Le fil conducteur de ce poème visuel est le personnage de Job, celui qui perd tout, personnage biblique imaginé pour dire quelque chose de notre humanité. « Paysages de nos Larmes » est un monologue pour un Job écrit par Matéi Viscniec, dramaturge, poète et journaliste français d’origine roumaine, auquel Roger Assaf, comédien et metteur en scène libanais, grande figure du théâtre arabe, prêtera sa voix.

Il sera question du caractère éphémère de nos sociétés et de leur cortège de guerres, face à la nature et son extraordinaire capacité à maintenir la vie et à la renouveler. Il sera question de la profonde mémoire des matières et des objets, d’une ville qu’on détruit et reconstruit sans cesse, de combats, nos combats intérieurs comme les autres. Il sera question d’errance et de racines, d’attente et d’impatience, d’impuissance, de révolte et d’enfance.

Le corps en mouvement et le corps masqué, la marionnette, l’image projetée, l’ombre, le dessin en direct, la création du son, de bruitages en direct, la manipulation d’objets ou de matière seront les matériaux exploités au plateau pour l’écriture de ce poème visuel.
Le travail du musicien, compositeur et improvisateur au plateau, sera de donner matière, en ombre double, à un enjeu sensible et spirituel, en manière d’oratorio, et de mettre en tension le jeu des objets et des images.

Quatre interprètes au plateau, trois danseurs-manipulateurs, un musicien-improvisateur.
Une première étape de travail consistera à explorer au plateau une série d’images désordonnées, de les mettre en place, d’en éprouver la valeur dramaturgique et poétique.
Une seconde étape sera celle de l’écriture, quels liens se font entre une image et une autre, entre un matériau et un mouvement. La poésie ne se crée pas de manière rationnelle, mais par une mise en danger, une porosité, une vulnérabilité face aux matières qui nous font face.

C’est donc le risque de la poésie qui est en jeu dans cette création, parce qu’elle ouvre une porte, un champ des possibles dans nos sociétés. Elle est le ferment de notre imagination. C’est l’arme la plus inutile et la plus puissante à la fois pour ouvrir nos yeux sur une autre humanité, une autre manière de vivre le monde. Il s’agit alors de poser un acte d’une inestimable gratuité.


Auteur : Matéi Visniec
Mise en scène : Eric Deniaud
Musique : Dominique Pifarély
Voix : Roger Assaf
Réalisation sonore : Christophe Hauser
Lumière : Riccardo Clementi
Scénographie et marionnettes : Eric Deniaud
Assistante : Tamara Badreddine
Collaborations artistiques : Cécile Maudet / Léna Osseyran / Ahmad Khouja
Administratrice de production : Virginie Crouail

Interprètes : Aurélien Zouki / Marielise Youssef Aad / Dana Mikhail / Dominique Pifarély


Production : Archipels-Cie Dominique Pifarély
Coproduction : ExtraMuros / Collectif Kahraba / TJP CDN d’Alsace

Diffusion : Florence Chérel / Mynd Productions


En partenariat avec La Nef – Manufacture d’Utopies, le Tas de Sable d’Amiens, le Théâtre des 4 Saisons à Gradignan
Avec le soutien de la Drac Île-de-France, la Drac Poitou-Charentes, l’Adami, la Spedidam et l’Institut Français de Beyrouth


Vidéos :


Les prochaines dates :

  • les 6, 7 et 8 octobre 2017 à Anvers (Belgique)

Dates passées :

  • les 11 et 12 mars 2016, création au CJP-CDN d’Alsace (Strasbourg)
  • le 2 avril 2016 à La Nef (Pantin)
  • les 13 et 14 avril 2016 au Théâtre Rutebeuf (Clichy)
  • le 5 mai 2016 au Shams Theater (Beyrouth, Liban)
  • du 6 au 16 octobre 2016 au Shams Theater (Beyrouth, Liban)
  • le 4 novembre 2016 au Théâtre des Quatre-Saisons à Gradignan
  • le 18 mars 2017 à le Maison du Théâtre à Amiens
  • du 23 au 25 mars 2017 au Tarmac (Paris)
  • le 18 mai 2017 à Beyrouth

pdnl-1