"Paysages de nos larmes" à Vitry-sur-Seine

Mardi 10 avril, une nouvelle représentation de “Paysages de nos larmes” au Théâtre Jean Vilar, Vitry-sur-Seine, pour le festival Les Transversales. “Il sera question du caractère éphémère de nos sociétés et de leur cortège de guerres, face à la nature et son extraordinaire capacité à maintenir la vie et à la renouveler. Il sera question […]

Paysages de nos larmes, reprise à Paris

En mars, reprise à Paris (Tarmac) et à Amiens. Plus de détails…

Avril commence avec “Paysages de nos larmes” et “Fictions du corps”

“Paysages de nos larmes” est le spectacle que nous venons de créer à Strasbourg, avec Eric Deniaud, marionnettiste et metteur en scène vivant et travaillant à Beyrouth, sur un texte de Matéi Visniec d’après le Livre de Job. Une marionnette, des masques, des objets, 3 manipulateurs, au milieu desquels circule librement le violon, construisent leur […]

“Paysages de nos larmes” a été créé à Strasbourg

“Paysages de nos larmes c’est la géographie intérieure de Job, les reliefs accidentés de son âme. Dans cette création, Matéi Visniec dessine un homme brisé qui interpelle ses propres pensées, ses mots et affirme que l’homme est un miracle sur terre. « Il n’y a de poésie que dans l’intranquillité ». C’est bien ce risque poétique que […]

Paysages de nos larmes, répétitions

Début janvier avaient lieu les premières répétitions de “Paysages de nos larmes” (plus de détails), à La Nef de Pantin. Théâtre d’objets, recherche d’images, de mouvement, de sons et de silence, pour un spectacle avant tout poétique qui sera créé le 11 mars 2016 à Strasbourg. Cliquer pour voir les premières images…

nous, la lune et les voisins, 3ème édition

Le 7 septembre, solo électro-acoustique de Dominique Pifarély sur des images projetées de Beyrouth, du quartier des escaliers Vendôme et de ses habitants.  

nous, la lune et les voisins

Beyrouth, 1, 2 et 3 septembre 2011 Depuis le centre-ville et la place des Martyrs, on prend par Gemmayzé, envahi par les bars et restaurants branchés — on entend à bonne distance qu’il est 2 heures du matin, fermeture officielle, ronflements de 4/4, avertisseurs puissants en boucle, cris… —, qu’on se hâte de dépasser, donc, […]