Warning: fopen(/home/www/19335e5c7da7199ddd73f528df25e7f2/web/wp-content/plugins/recent-posts-widget-with-thumbnails/public.css) [function.fopen]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/19335e5c7da7199ddd73f528df25e7f2/web/wp-content/plugins/recent-posts-widget-with-thumbnails/recent-posts-widget-with-thumbnails.php on line 454

Dominique Pifarély Solo

— Prochain album à paraître en août 2015 — Le geste improvisé est un geste purement poétique. Il n’a besoin...

Dominique Pifarély Quartet

Dominique Pifarély, violon Antonin Rayon, piano Bruno Chevillon, contrebasse François Merville, batterie D’équilibre en disjonctions, de directions affirmées en effacements...

L’ensemble Dédales

Nouvel album paru le 9 décembre 2013 : Time geography Du dédale conçu comme une géographie du temps… Si le...

Sclavis / Pifarély / Courtois

  Louis Sclavis, clarinettes / Dominique Pifarély, violon / Vincent Courtois, violoncelle  Nouveau trio, création mars 2015 « Louis Sclavis s’est...

Dominique Pifarély / Michele Rabbia

  Dominique Pifarély, violon, électronique temps réel, et Michele Rabbia, percussions, électronique temps réel Deux voix, deux gestes qui improvisent...

Bon & Pifarély : Fictions du corps

performance musique & littérature Fictions du corps est un ensemble de fictions brèves, voire ultrabrèves, à teneur fantastique et toutes...

Time geography : revue de presse

CHOC Jazz Magazine / Jazzman janvier 2014 … l’une des pièces maîtresses de la présente décennie… (Ludovic Florin) A propos...

Blog

Infos, musique, travaux en cours, images, routes, rencontres, politique, emballements, agacements, espoirs, sons, émotions, répétitions, invitations : actualités de la...

Les dix ans de l'ensemble Dédales le 8 mai à l'Europajazz du Mans

Dernier album : Time geography

* Dans les bacs depuis décembre 2013 ainsi qu'en téléchargement *

  • Derniers articles :

  • Vidéos récentes

  • Journal images : Dominique Pifarély

  • Notes

    La poésie telle qu’elle est reçue, ou plutôt éconduite, égarée, perdue de vue, me suffit et me comble. Elle n’est pas, et refuse d’être, un genre littéraire, un produit culturel, une marchandise éditoriale. Elle est, par bonheur, déficitaire dans les calculs de marketing. Elle est irrécupérable par l’ordinateur de la diffusion et la herse médiatique. Elle n’a pas de rayonnement au sens où vous l’entendez car elle a renoncé, depuis le premier jour, à l’éclat public, pour l’irradiation dans le corps obscur, la déflagration invisible et les transmutations souterraines. Elle est écriture vivante, écorchée – ou non-écriture en activité dans le sous-sol de la langue – ou projection du désir et des mots de chaque jour dans le balbutiement du futur. Donc absente, donc absente du marché…

    Jacques Dupin
  • Souscrire à la newsletter d'Archipels-Cie Dominique Pifarély
    Subscribe